Afrique : le Tchad obtient 2,8/6 en politiques et institutions nationales selon la Banque mondiale

Afrique : le Tchad obtient 2,8/6 en politiques et institutions nationales selon la Banque mondiale

GOUVERNANCE – Publié le 12 août dernier, le rapport de la Banque mondiale 2019 sur l’évaluation des politiques et institutions en Afrique, classe le Tchad en 33e position, sur 39 pays évalués.

Établi sur une période allant de janvier à décembre, le rapport de la Banque mondiale sur l’évaluation des politiques et institutions en Afrique permet de faire un diagnostic annuel des pays d’Afrique subsaharienne et un état de qualité des structures politiques et institutionnelles nationales. Il permet de connaitre la capacité à soutenir une croissance durable et à réduire la pauvreté.

L’objectif du rapport est de renseigner les pouvoirs publics sur l’impact des efforts pour soutenir la croissance et lutter contre la pauvreté. Il établit en outre un état des lieux des politiques et institutions nationales.

Dans le rapport, les pays sont notés sur une échelle de 1, correspondant à la note la plus faible, à 6, sur 16 indicateurs regroupés en quatre catégories : gestion économique, politiques structurelles, politiques d’inclusion sociale et d’équité, gestion et institution du secteur public.

Pour l’année 2019, le rapport prend en compte 39 pays africains et mentionne une moyenne régionale de 3,1. On note le Rwanda qui occupe le premier rang avec une note de 4,0, suivi du Cap Vert, 3,8, Sénégal et du Kenya, 3,7. Le Tchad vient en 33e position, avec une moyenne de 2,8, selon la publication.

Il faut noter que les pays en tête du classement sont aussi ceux qui possèdent les économies les plus dynamiques de la région. Les 15 pays ayant obtenu des notes inférieures à la moyenne régionale, sont pour la plupart des Etats fragiles.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :