Afrique : la Banque africaine de développement réalise 51% de ses engagements en faveur des Etats fragiles

ECONOMIE – la Banque africaine de développement (BAD), a hissé ses engagements à 51% en faveur des Etats fragiles. C’est ce qui ressort d’un rapport rendu public par le département de l’Evaluation indépendant du développement de la Banque (IDEV).

L’objectif de ce rapport est d’éclairer l’élaboration d’une nouvelle stratégie de la BAD pour lutter contre la fragilité de ses Etats membres.

Dans ce rapport, il est mentionné que le département de l’Evaluation indépendant du développement de la Banque (IDEV), a couvert l’assistance de la Banque aux pays à faible revenu éligibles au fond africain de développement, qui ont figuré de façon permanente  sur la liste des Etats en transition de la Banque. 

Au cours de la période 2014-2019, la BAD a approuvé 345 opérations d’un montant de 6,45 milliards de dollars américains dans les Etats en transition. Autrement dit, les Etats ou le principal défi de développement reste la fragilité. Ce montant selon l’IDEV correspond à une augmentation de 51% par rapport à la période 2008-2013.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :