Afrique : le développement durable nécessite l'engagement des populations à faible revenu

LE CAP, 10 mai (Xinhua) — Le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) a rappelé vendredi l’importance de de faire participer aux marchés et aux activités commerciales les populations à faible revenu pour réaliser un développement durable en Afrique.

Le PNUD a fait cette remarque dans un rapport intitulé ” Réaliser la richesse de l’Afrique – Créer des entreprises inclusives pour une prospérité partagée”, publié au Cap, en Afrique du Sud, où s’est du 8 au 10 mai la 23e édition du Forum économique mondial sur l’Afrique.

Le rapport se fonde sur 43 études de cas approfondies et sur une base de données de 600 institutions pour faire un état des lieux du développement inclusif en Afrique et passe en revue un grand nombre de secteurs allant des activités bancaires aux agro- industries.

Le rapport examine la démarche et les conditions nécessaires pour que les populations africaines à faible revenu profitent elles aussi de la croissance économique des collectivités en Afrique, et souligne comment les entreprises peuvent les aider à devenir des consommateurs, chefs d’entreprise et employés.

Il décrit la situation du commerce ouvert à tous en Afrique subsaharienne et l’environnement porteur nécessaire pour aider les entreprises et les chefs d’entreprise. Il indique diverses opportunités prometteuses de renforcer ces écosystèmes, pour ouvrir plus largement l’accès à l’entreprise et créer des entreprises plus vigoureuses.

Le rapport appelle à redoubler d’efforts pour aider les entreprises inclusives – par des mesures d’incitation et des mécanismes d’investissement ainsi que par un partage des connaissances et leur application aux activités marchandes.

En collaborant tous ensemble pour améliorer le partage d’ information, les incitations, l’aide à la mise en oeuvre et les investissements nécessaires, les décideurs, les chefs d’entreprise et les praticiens du développement seront en état de faire des progrès impressionnants dans la réalisation de tous les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

“L’Afrique a connu une forte croissance économique durant la dernière décennie. Néanmoins, ce progrès économique rapide ne s’ est pas traduit par une prospérité pour tous, et le commerce inclusif représente une démarche prometteuse qui peut apporter les avantages de la croissance économique directement aux pauvres en les incluant dans les chaînes de valeur”, a déclaré M. Babacar Cissé, directeur adjoint du Bureau régional du PNUD pour l’Afrique.

“Nous avons besoin de jeunes entrepreneurs et de novateurs, car ils sont la cheville ouvrière des entreprises inclusives. Il faut des organisations qui soient prêtes à jouer un rôle catalyseur, et disposées à soutenir et financer des entreprises inclusives”, a-t- il dit.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :