Afrique : 80 médias et groupes de défense des droits de l’homme exhortent les chefs d’État à libérer les journalistes emprisonnés

Afrique : 80 médias et groupes de défense des droits de l’homme exhortent les chefs d’État à libérer les journalistes emprisonnés

81 organisations de médias, de défense de la liberté de la presse et de défense des droits de l’homme ont adressés une correspondance aux chefs d’Etats africains ayant des journalistes en détention dans leurs pays.

“Nous vous écrivons pour demander à vos gouvernements respectifs de libérer tous les journalistes emprisonnés dans vos pays, alors que la pandémie du COVID-19 se propage dans le monde”.

Selon l’enquête annuelle la plus récente réalisée par le CPJ le 1er décembre 2019, au moins 73 journalistes étaient emprisonnés en Afrique, dont 26 en Égypte, 16 en Érythrée, sept au Cameroun, quatre au Rwanda, au Burundi et au Maroc, trois en Algérie et un au BéninNigériaTchadTanzanieÉthiopieSomalieComoresRépublique démocratique du Congo et Sud Soudan.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :