90 morts dans l'incendie d'une station-service au Ghana

Une explosion dans une station-service d’Accra, la capitale ghanéenne, a fait environ 90 morts mercredi soir, a annoncé jeudi un porte-parole des pompiers.

Un grand nombre de victimes étaient des personnes qui avaient cherché à se mettre à l’abri en raison des pluies torrentielles.

L’explosion a été causée par un incendie qui s’est déclaré vers 22 h dans un stationnement de poids lourds voisin pour ensuite se propager à la station-service et à d’autres bâtiments, a précisé le porte-parole des pompiers, qui s’exprimait sur la station de radio JOYFM.

Un incendie dans un stationnement de poids lourds aurait provoqué l’explosion d’une station-service d’Accra, au Ghana.Un incendie dans un stationnement de poids lourds aurait provoqué l’explosion d’une station-service d’Accra, au Ghana. Photo : Reuters Staff / Reuters
Les premiers éléments de l’enquête laissent présager qu’il s’agit d’un incendie accidentel, a-t-il ajouté.

Les pompiers ont lutté contre les flammes pendant une bonne partie de la nuit, tandis que la police et l’armée aidaient les services d’urgence à sauver les personnes prisonnières des décombres, a expliqué le maire de la capitale, Alfred Oko Vanderpuije.Une explosion dans une station-service d’Accra, la capitale ghanéenne, a fait environ 90 morts mercredi soir, a annoncé jeudi un porte-parole des pompiers.

Un grand nombre de victimes étaient des personnes qui avaient cherché à se mettre à l’abri en raison des pluies torrentielles.

L’explosion a été causée par un incendie qui s’est déclaré vers 22 h dans un stationnement de poids lourds voisin pour ensuite se propager à la station-service et à d’autres bâtiments, a précisé le porte-parole des pompiers, qui s’exprimait sur la station de radio JOYFM.

Un incendie dans un stationnement de poids lourds aurait provoqué l’explosion d’une station-service d’Accra, au Ghana.Un incendie dans un stationnement de poids lourds aurait provoqué l’explosion d’une station-service d’Accra, au Ghana. Photo : Reuters Staff / Reuters
Les premiers éléments de l’enquête laissent présager qu’il s’agit d’un incendie accidentel, a-t-il ajouté.

Les pompiers ont lutté contre les flammes pendant une bonne partie de la nuit, tandis que la police et l’armée aidaient les services d’urgence à sauver les personnes prisonnières des décombres, a expliqué le maire de la capitale, Alfred Oko Vanderpuije.

À Accra, des bâtiments et des véhicules ont été submergés par les inondations liées aux pluies torrentielles de mercredi.

Source : Radio Canada

Photo :  Reuters Staff / Reuters

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :