La 8e Conférence économique africaine sera axée sur l'intégration régionale

JOHANNESBURG, 28 octobre (Xinhua) — La huitième Conférence économique africaine (CEA) a débuté lundi à Johannesburg et abordera la question de l’intégration régionale.

La conférence annuelle est organisée par la Banque africaine de développement (BAD), la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CENUA) et le Programme de développement des Nations Unies (PDNU).

Lundi matin, lors d’un entretien avec Xinhua, le président de la BAD Donald Kaberuka a indiqué que la conférence de cette année réunit législateurs de haut niveau, chefs d’Etat, chercheurs de pointe et praticiens du développement expérimentés en provenance d’Afrique et du monde entier, qui discuteront des difficultés issues des efforts déployés par les pays africains pour mettre les ressources en commun et intégrer leurs économies au profit du développement de leurs économies régionales et individuelles.

La conférence examinera les efforts déployés dans divers secteurs, tels que la finance, le transport routier, les pools énergétiques, la gestion des ressources hydriques, la convergence fiscale et la mobilité de la main-d’oeuvre, a fait savoir M. Kaberuka.

Les discussions de cette conférence de trois jours tourneront autour de problèmes propres aux pays à revenu intermédiaire et aux Etats fragiles, a-t-il ajouté.

“Cette conférence abordera également les contraintes liées à une intégration harmonieuse, le réseau d’infrastructure régional peu développé, surtout en matière de transport, d’énergie et de communications, ainsi que tout un éventail de cadres légaux, institutionnels et réglementaires inadéquats. Voilà des sujets qui ne peuvent être ignorés”, selon M. Kaberuka.

Les délégués chercheront des solutions pour faciliter l’intégration régionale, a-t-il ajouté.

La Conférence économique africaine offre une plate-forme unique pour des présentations en profondeur de recherches axées sur les politiques, élaborées autant par des académiciens de renom que des talents émergents du continent.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :