30 membres de Boko Haram tués dans le nord-est du Nigeria

30 membres de Boko Haram tués dans le nord-est du Nigeria

Quelque 30 combattants de Boko Haram ont été tués le week-end dernier dans un affrontement avec les troupes dans l’Etat nigérian de Borno (nord-est), a affirmé lundi un responsable local.

Saeed Salisu Sambo, qui dirige le district local de Gwoza dans l’Etat de Borno, a déclaré à Xinhua que les terroristes avaient eu leur bataille de Waterloo lorsqu’ils ont tenté de tendre une embuscade à un convoi d’officiels locaux qui se rendaient de Pulka à Maiduguri samedi matin.

Il a indiqué que les combattants radicaux avaient fait exploser un engin explosif improvisé et que des tirs sporadiques avaient suivi le long de la route de Bama.

“Les troupes ont fait face aux assaillants armés avec une précision militaire”, a-t-il ajouté.

L’Etat de Borno est un bastion de Boko Haram fréquemment visé par l’armée nigériane depuis ces six dernières années. Ces derniers mois, le gouvernement nigérian a lancé plusieurs opérations militaires pour éliminer la menace terroriste.

Boko Haram, qui tente d’imposer la charia dans le nord du Nigeria, est à l’origine de la mort de 20.000 personnes et du déplacement de plus de 2,6 millions autres depuis 2009.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :