#11 Entreprenariat féminin : Sika Akpaloo, une femme aux doigts d’art

#11 Entreprenariat féminin : Sika Akpaloo, une femme aux doigts d’art

C’est dans une grande maison transformée en atelier d’art plastique, située à Wognomé, une banlieue de Lomé que nous rencontrons Sika AKpaloo. Le soleil vient à peine de se lever sur ce quartier périphérique de la capitale togolaise. Pinceaux à la main, tablier au-devant du corps, la jeune femme plasticienne parachève déjà son premier tableau de la journée. Une toile méticuleusement peinte, invitant tout regard à caresser. « Je dors avec mes tableaux. Je me réveille avec eux », s’enthousiasme-t-elle. Ni diplômé des beaux-arts, ni détentrice d’un certificat d’étude supérieure, Sika AKpaloo est pourtant une artiste plasticienne pétrie de talent. Autodidacte, son histoire est celle d’une coiffeuse qui a su abandonner son métier pour pousser à l’extrême une vision téméraire pour l’art plastique. Lumière sur la carrière artistique exemplaire de cette étoile montante !

Souvent perçu comme un secteur réservé aux hommes, le domaine d’art plastique regorge de peu de femmes. Au Togo, elles sont quelques cinq (5) femmes à embrasser à bras le corps ce noble métier. Parmi ces dernières, figure en bonne place Sika Akpaloo, trente-sept  ans. Artiste plasticienne depuis sept ans, la jeune femme s’emploie minutieusement dans son travail.

Lire la suite 

*Cet article a été réalisé dans le cadre du projet NAILA (Nouveaux acteurs de l’information en ligne en Afrique) par nos confrères de Togo Top News

Lire aussi : #2 Entreprenariat féminin : Berthe Ngo Boumje, une marmite d’expériences au service des gourmets

#3 Entrepreneuriat féminin : Roumanatou HAMA, formatrice de foyer féminin 

#7 Entreprenariat féminin : Thérèse Kirongozi a la solution robotisée

Laisser un commentaire