jeudi 2 février 2023

6 janvier, journée dédiée aux orphelins victimes de guerre

Ce 06 janvier est célébrée la journée mondiale des orphelins victimes de guerre. La journée mondiale est d’origine Onusienne. C’est d’ailleurs la convention relative aux droits de l’enfant qui affirme que les droits des enfants doivent être respectés même en période de guerre ou de conflit armé. Cette journée vise à rappeler l’importance de la protection des enfants en période de guerre.

L’Organisation des Nations Unies a choisi la date du 6 janvier pour attirer l’attention sur la situation des orphelins de guerre. La Convention Internationale des droits de l’enfant affirme que leurs droits doivent être respectés même en période de guerre. Pourtant, dès qu’il y a une guerre dans le monde, les enfants sont les premières victimes parce qu’ils sont plus fragiles et qu’il leur est plus difficile de se protéger. Certains sont gravement blessés et handicapés à vie, d’autres deviennent des enfants-soldats (quand des terroristes les forcent à se battre à leurs côtés) et d’autres encore perdent des membres de leur famille : c’est le cas des orphelins de guerre qui n’ont plus de parents. Les plus grands d’entre eux et en particulier les filles doivent souvent s’occuper de leurs jeunes frères et sœurs et n’ont donc pas la chance d’aller à l’école.

Se fondant sur des informations recueillies pendant 16 ans dans les rapports annuels du Secrétaire général de l’ONU sur les enfants et les conflits armés, l’analyse de l’UNICEF montre que les Nations Unies ont vérifié plus de 266 000 violations graves commises contre des enfants par des parties aux conflits dans plus de 30 situations de conflit en Afrique, en Asie, au Moyen-Orient et en Amérique latine. Le nombre de violations vérifiées chaque année est en augmentation constante depuis 2005 et a dépassé pour la première fois les 20 000 en un an en 2014. Entre 2016 et 2020, trois violations graves étaient commises contre des enfants toutes les heures, et la moyenne mondiale, d’un niveau alarmant, s’élevait à 71 violations graves vérifiées chaque jour. En 2020, au moins 10 % des enfants sont victimes de violations .

Laisser un commentaire

économie

Soudan : le HCR et ses partenaires comptent mobiliser 556 millions de dollars pour assister plus de 900.000 réfugiés

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), ainsi que 41 partenaires internationaux et nationaux, ont lancé mardi un appel à la...

L’association JEM-Tchad demande au gouvernement de mettre fin à l’accaparement des terres dans les zones méridionales du pays

Dans un mémorandum adressé au gouvernement, l’association Justice, éthique et moralisation de la vie politique au Tchad (JEM-Tchad) dénonce son accaparement ‘’illicite’’ des terres...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1102 votes · 1103 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité