30 femmes veuves et filles mères seront formées aux techniques de compost

0
726

Le projet Alamhat Alkhudar a procédé au lancement de la formation des femmes veuves et filles mères aux techniques de compost, ce mercredi 20 janvier à la Maison nationale de la Femme.

Elles sont 30 femmes membres du groupement des femmes veuves et filles mères de Gassi à se mobiliser pour la protection de leur quartier.

L’objectif est de collecter et transformer des déchets verts de leur quartier en engrais écologique. A cet effet, 60 caisses à compost vont être installées afin de valoriser les déchets végétaux en ‘’or vert”.

Le projet Alamhat Alkhudar, a pour mission de lutter contre la désertification. Elle se porte volontiers de former 30 femmes veuves et filles mères des groupements qui envisagent dupliquer l’initiative à d’autres zones et faire du 7e arrondissement de N’Djamena un quartier « vert » où les images d’écologie, d’autonomie et de solidarité règnent.

L’idée de ce projet est de transformer les quartiers à travers des méthodes écologiques simples et accessibles à tous. Ainsi, pour Céline Dubois, coordinatrice de l’association Knock On Wood (KOW) : « Il s’agit de fabriquer l’engrais, c’est un geste environnemental, un geste citoyenne qui contribue considérablement au rendement de nos terres pour qu’elles puissent mieux nous nourrir. Ce projet consiste également à renforcer les rôles des femmes, promouvoir leur formation, faire participer les femmes aux activités génératrices de revenus, améliorer leurs conditions de travail, contribuer à la situation socio économique et bien d’autres ».

Le 2e adjoint au maire du 7e arrondissement, Myengar Mbaiodel Gedeon, exhorte les consortiums à vulgariser ce type de projets pour un environnement saint et vert.

« Nous profitons de cette occasion pour lancer un appel aux autres ONG qui hésitent de bien vouloir devenir un membre comme le projet Alamhat Alkhudar », a-t-il lancé. Pour l’année 2022, le projet s’étend en deux phases : la première phase du mois de février à mai et la seconde de juillet à septembre.

Laisser un commentaire