Youth Connekt Africa : Une initiative innovante à laquelle le Tchad prend part

Youth Connekt Africa : Une initiative innovante à laquelle le Tchad prend part

Sous l’initiative du président rwandais Paul Kagame, Youth Connekt Africa a été mis en place en collaboration avec le PNUD et la CNUCED. Ce projet vise à favoriser le développement des jeunes africains et est axé sur plusieurs piliers à savoir : Emploi et Entrepreneuriat, Education et Compétences, Education civique et leadership, genre, Technologie et Innovation etc.

Le Tchad a participé à la première réunion du Comité de pilotage pour lancer le programme. Cette rencontre a eu lieu à Kigali au Rwanda du 17 au 18 décembre 2017. Le comité de pilotage a pour rôle de fournir des orientations stratégiques et superviser l’initiative Youth Connekt Africa, y compris la conception de son centre, son Fonds et son Programme.

Lancée par M. Paul Kagamè, président de la République du Rwanda lors du 1er sommet de la jeunesse à Kigali en juillet 2017, Youth Connekt Africa est un programme innovant et dynamique de renforcement des capacités des jeunes. Cette initiative combine le développement des compétences, entrepreneuriat, l’accès à l’emploi et aux finances, la sensibilisation sur les questions liées au développement de la jeunesse ainsi que la promotion de l’engagement des jeunes à travers le travail communautaire et l’inclusion dans le dialogue politique local et national.

Le projet vise la création de 10 millions d’emplois d’ici 2020 dans des environnements de travail durables dans les industries émergentes ; la mise sur pied de 25 millions d’opportunités grâce à la formation et l’inscription sur les lieux de travail ; le développement d’un million de leaders qui fournissent des solutions, participent au plaidoyer et deviennent des modèles dans leurs communautés. Youth Conneck Africa permettra également d’encourager 5 000 ambassadeurs numériques dans chaque pays, à aider collectivement à se connecter et habiliter numériquement 100 000 000 d’Africains permettant aux compétences d’être transférées à leurs communautés locales.

Il faut préciser que la délégation tchadienne à la réunion du comité de pilotage était conduite par Mme Habiba Sahoulba, ancienne ministre de la Jeunesse, des sports et de loisirs et composée de M. Ahmat Abdoulaye Ogoum, Conseiller du président de la République en charge de la jeunesse, de la culture, des sports et de l’éducation nationale et M. Outhman Abderahman Hamdane, Directeur de la gouvernance politique et démocratie au Mécanisme Africain d’évaluation par les pairs (MAEP-Tchad).

Laisser un commentaire