Tchad : Un collectif d’enseignants appelle à la reprise des cours ce 3 janvier

Tchad : Un collectif d’enseignants appelle à la reprise des cours ce 3 janvier

Dans un communiqué signé de son porte-parole par intérim, Ngandjei Gali Mallah, les organisations syndicales du ministère de l’Education nationale et de la promotion civique regroupées en coordination dénommée Collectif des syndicats du secteur de l’éducation du Tchad (COSET), s’accordent à suspendre le mot d’ordre de grève lancé le 8 septembre 2016.  Ne tenant pas compte de l’avis du SET qui est dans la plateforme revendicative (UST, CIST et Synecs), le COSET appelle tous les enseignants à reprendre les cours le 3 janvier dès 7 heures afin de vaquer normalement à leurs activités professionnelles.
Le COSET explique la raison de la levée du mot d’ordre de grève par le payement effectif des salaires du mois de novembre qui constituait un préalable.
Toutefois, le COSET exige le versement des primes des examens et concours de l’année scolaire 2015-2016 et attire l’attention du gouvernement sur la modification de la loi n°008 du 9 mai 2007 qui risquerait de compromettre la bonne volonté des enseignants à vaquer  normalement à leurs activités pédagogiques.
Les autres points de revendication, notamment, l’imputation de 50% des primes et indemnités du personnel du ministère de l’éducation nationale et de la promotion civique feront l’objet d’une négociation sectorielle et qui pourront déboucher sur un protocole d’accord, note le communiqué.
Un membre du bureau du SET contacté, confie qu’ils ne sont pas membres du COSET.

Laisser un commentaire