Tchad : surpopulation à la prison d’Amsinéné le ministre de la Justice promet des changements

Tchad : surpopulation à la prison d’Amsinéné le ministre de la Justice promet des changements

Le ministre de la Justice, garde des sceaux chargés des droits humains le professeur Ahmat Mahamat Hassane a visité ce matin la maison d’arrêt d’Amsinéné. Visite au cours de laquelle le ministre de la Justice a eu à constater les conditions de détention carcérales, l’alimentation ainsi que la prise en charge sanitaire de détenus. Cette prison qui a une capacité de 300 détenus se retrouve avec 2032 détenus. « C’est une surpopulation carcérale » déclare le professeur Ahmat Mahamat Hassane qui relève que cela prouve de la lenteur de l’appareil judiciaire et il qu’il y’a beaucoup de prévenus et moins de condamnés, donc il faut trouver une solution pour évacuer ces prévenus.

Plusieurs des détenus de la maison d’arrêt d’Amsinéné réclament d’être présentés à un juge. Le ministre de notifier que la maison d’arrêt d’Amsinéné est provisoire et que celle en construction à Klessoum répondra aux normes internationales et permettra aux détenus d’être dans des bonnes conditions.

Laisser un commentaire