Tchad : Qatar & Glencore, la semaine au vert

Tchad : Qatar & Glencore, la semaine au vert

La semaine en cours semble être une de celle où tout roule pour le pays, les voyants sont au vert. Ça fait longtemps qu’on n’a pas connu une série de bonnes nouvelles. Réconciliation avec le Qatar avec réouverture immédiate des ambassades respectives et pour couronner le tout la saga Glencore vient de connaître une fin heureuse.

Hier mercredi 21 février 2018, le ministre des Finances le Dr Abdoulaye Fadoul Sabre dans un communiqué a annoncé le dénouement heureux des pourparlers entamé avec le géant pétrolier Glencore. Pourparlers relatifs au litige opposant le Tchad à Glencore, il est question de restructurer la dette contractée par le Tchad auprès du géant suisse.

Les négociations ont lieu à Paris entre l’équipe de négociation du Tchad à leur tête le directeur général de la SHT Tahir Nguilin et Abdoulaye Bahar Bachar Secrétaire générale du ministère des Finances accompagnées de leur conseil et Glencore. Cet accord signé entre les deux parties met fin ainsi à un long marathon judiciaire. Le protocole d’accord signé, offre au Tchad deux ans de grâce dans le remboursement de la dette, il allonge la maturité du prêt jusqu’à 12 ans. Il révise à la baisse le taux d’intérêt de +7,5% à + 2% et garantie l’approvisionnement en brut de la Raffinerie de N’Djaména.

En effet, cet accord de restructuration globale permet de garantir la soutenabilité de la dette extérieure du Tchad, et d’assurer le financement de son programme triennal avec le Fonds Monétaire International (FMI). Cet accord, sauve, par ailleurs définitivement l’équilibre et les hypothèses sur lesquels repose la Loi des finances de l’exercice 2018. Dans le communiqué officiel, le ministre des Finances et du Budget, précise que si cet accord est une bonne nouvelle dont il se réjouir, « il est à noter néanmoins que les recettes attendues avec cette restructuration sont déjà prises en compte dans la Loi des Finances 2018 ».

Doha (Qatar) mardi 20 février le Ministre des Affaires étrangères du Tchad Mahamat Zene Cherif et son homologue qatari signent un mémorandum d’entente scellant la reprise des relations entre les deux pays après plusieurs mois de séparation. Dans la même foulée intervient l’aboutissement des négociations entre le Tchad et Glencore, pure coïncidence ou synchronisation du calendrier ? Car pour les esprits avertis, le fonds souverain Qatar Investment Authority (QIA) est le principal actionnaire du géant du négoce des matières premières Glencore. De là à faire le lien l’interconnexion est rapidement faite.

Un commentaire

  1. Revue de presse au Tchad : Semaine du 26 au 3 mars 2018 – Tchadinfos.com
    6 mars 2018 at 11 h 58 min Répondre

    […] Tchad-Qatar-Glencore : le revirement spectaculaire de N’Djamena est l’analyse que fait actuellement L’Observateur […]

Laisser un commentaire