Tchad : “Méthode Flores Gong Nota”, un nouveau système d’écriture expérimenté dans quelques écoles

Tchad : “Méthode Flores Gong Nota”, un nouveau système d’écriture expérimenté dans quelques écoles

C’est au cours d’une cérémonie organisée hier au CEFOD que le rapport de la phase expérimentale de la méthode Florès Gong Nota a été présenté.

La Méthode Florès GONG-NOTA qui est une méthode facilitatrice de l’apprentissage de l’écriture est inventée par Moussa Gong Nota, un enseignant-chercheur tchado-camerounais. Elle est composée de signes ou fragments simples, maniables et facilement identifiables, des manuels et des supports didactiques, ludiques et passionnants pour une facilitation de l’écriture, soutient Moussa Gong Nota.

C’est un agencement ou une combinaison simple et aisée desdits fragments, permet d’écrire de manière lisible, chacun des chiffres et lettres de l’alphabet, explique l’inventeur.

Moussa Gong Nota déclare être arrivé à cette découverte après un constat dans son école. Il dit être confronté à la problématique de la mauvaise écriture de ses élèves. C’est à lors que la recherche des solutions pour remédier à ce problème a été entreprise, ajoute l’inventeur de cette méthode.

En effet, du 29 mars au 17 avril, cette méthode a été expérimentée au Tchad dans 9 établissements scolaires, dont 7 écoles à cycle complet, un centre d’alphabétisation et un jardin d’enfants, cette méthode constitue un réel succès d’apprentissage de l’écriture, relève le rapport.

Selon ce même rapport, cette méthode innovante a renforcé les performances des élèves en écriture et contribue ainsi à réduire les taux d’échecs et les déperditions scolaires causées par la mauvaise écriture.

Les enseignants, les directeurs d’écoles et les encadreurs qui ont expérimenté cette méthode, proposent de l’étendre à d’autres écoles pour harmoniser les compétences.

 

Laisser un commentaire