Tchad : L’inquiétude monte au sujet de l’Hépatite E qui sévit à Am-Timan

Tchad : L’inquiétude monte au sujet de l’Hépatite E qui sévit à Am-Timan

La ville d’Am-Timan chef-lieu de la région du Salamat au sud-est du Tchad continue de connaitre des cas d’Hépatite E. La maladie a fait déjà 11 morts dont 4 femmes enceintes. Et l’inquiétude monte toujours à en croire la ministre de la santé publique Ngarbatina Carmel Sou VI qui, dans une communication, mardi, rapporte que, le district le plus affecté est celui d’Am-Timan avec cinq zones de responsabilité touchée sur 15. Actuellement, 899 cas ont été enregistrés pour 45 hospitalisés et les autres sont suivis de manière ambulatoire.

Toutefois, Mme Ngarbatina Carmel Sou VI, temporise que, son département a intensifié la surveillance épidémiologique sur les trois districts de la région avec l’appui technique de l’Organisation Mondiale de la Santé OMS.

Pour éviter la propagation de la maladie, la ministre Ngarbatina Carmel Sou VI demande à la population d’observer strictement les règles élémentaires d’hygiène qui demeurent le seul moyen efficace de lutte contre l’hépatique E à savoir. Elle conseille aux populations de se laver régulièrement les mains au savon avant de manger, de ne consommer que de l’eau traitée, d’éviter les aliments crus non désinfectés. La ministre de la santé publique Ngarbatina Carmel Sou VI lance un appel aux partenaires du Tchad qui ont, selon elle, toujours apporté leur soutien multiforme. Elle les appelle à se joindre au ministère de la santé publique pour la mise œuvre du plan de contingence en cour.

Laisser un commentaire