Tchad : les exonérations fiscales sont provisoirement suspendues

Tchad : les exonérations fiscales sont provisoirement suspendues

Pour mieux restructurer ses recettes hors pétrole et combler son déficit budgétaire. Le Tchad a suspendu provisoirement toutes les exonérations fiscales par un arrêté depuis le 23 juin 2017, en attendant les travaux d’audit en cours de finalisation.

Lors de l’adoption de la loi des finances rectificative 2017, le ministre des Finances et du Budget M. Christian Georges Diguimbaye, explique aux députés que les exonérations constituent un lourd handicap pour les performances de recettes hors pétrole.

Pour la direction générale des Impôts, une évaluation portant sur 39 conventions en 2015, fait ressortir un manque à gagner de 49 milliards FCFA alors qu’on dénombre environ 250 conventions en vigueur.

Pour la direction générale des Douanes, les exonérations ont atteint 51 milliards FCFA à fin juin 2017, soit plus que les recettes collectées à la même date (50,080 milliards FCFA).

Wal Moussa Achitela

Laisser un commentaire