Tchad : les enseignants du public en grève illimitée et mettent en garde le privé

Tchad : les enseignants du public en grève illimitée et mettent en garde le privé

Les enseignants tchadiens présents à N’Djamena se sont rencontrés ce matin à l’école du centre au quartier Gardolé dans la commune du 3e arrondissement pour décider d’observer une grève illimitée à partir de ce lundi 29 janvier 2018 sur l’ensemble du territoire national.

Le secrétaire général du syndicat des enseignants du Tchad pour la commune de N’Djamena appel les enseignants a se préparer a une longue grève qui va durer jusqu’à ce que le salaire soit rétabli.

Les travailleurs tchadiens du secteur public ont eu leurs de salaire de janvier coupé de 50% pour les indemnités et autres avantages. En percevant leurs salaires, les travailleurs du secteur public ont constaté qu’une bonne partie est coupée. Le gouvernement a appliqué dans l’intégralité le décret 687 qui réduit à 50% tous éléments complémentaires au salaire.

Les enseignants se disent déterminer à ne pas céder face au gouvernement. « Nous allons en grève il faut s’attendre à vivre sans le salaire de prochains mois » dit Mahamat Nasradien Moussa, enseignants.

Le syndicat des enseignants du Tchad, avertirent les établissements privés de ne pas ouvrir leurs portes sinon ils les trouveront sur leurs chemins.

2 Commentaires

  1. Destin
    29 janvier 2018 at 18 h 58 min Répondre

    Enough Is Enough!

  2. MAMADOU DIONKAGNE
    29 janvier 2018 at 19 h 57 min Répondre

    Dieu est grand, C’est des choses comme ça qui nous empêche d’aller servir notre pays. Nous sommes avec vous chers compatriotes. Et surtout soyez courageux et unis

Laisser un commentaire