Tchad : les crises humanitaires persistent au pays selon OCHA

Tchad : les crises humanitaires persistent au pays selon OCHA

Dans un document sur la situation humanitaire sur le Tchad, OCHA relève que le pays fait face à des crises humanitaires interconnectées, dans un contexte de pauvreté chronique et de faible développement économique. D’après OCHA, la situation sécuritaire dans les pays voisins a entrainé d’importants mouvements de personnes vers le Tchad, ainsi que des déplacements internes depuis plusieurs années.

Par exemple entre mars-mai 2017, 2,3 millions de personnes sont en insécurité alimentaire. Ce chiffre peut atteindre jusqu’à 3,5 millions des personnes en juin prochain, alerte le bureau de coordination humanitaire.

OCHA rapporte que, des millions de personnes sont touchées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition, en particulier dans la bande sahélienne et cette situation risque de s’aggraver pendant la période de soudure, notamment de juin à septembre.

Le document de l’organisme humanitaire mentionne que, le Tchad connait également des épidémies persistantes de rougeole et actuellement d’hépatite E dans la région de Salamat et des milliers de cas de paludisme ayant un impact direct sur la morbidité et la mortalité. Tous ces facteurs exposent les populations déjà vulnérables à des crises récurrentes, exacerbant leur vulnérabilité et affectant leur capacité de résilience, constate OCHA.

Laisser un commentaire