Tchad : le SET maintien son mot d’ordre de grève

Tchad : le SET maintien son mot d’ordre de grève

Malgré les appels du ministre de l’Éducation Nationale et de la Promotion Civique et de son Secrétaire Général appelant à la reprise des cours depuis le 03 janvier, le Syndicat des Enseignants du Tchad (SET), section de N’Djaména et membre de la plate forme intersyndicale appelle ses militants à observer scrupuleusement son mot d’ordre de grève. Cela a été décidé lors d’une Assemblée Générale tenue ce matin 09 janvier 2017 à l’école du Centre.

« Bien  que les arriérés de salaires soient apurés, le Gouvernement refuse d’ouvrir un dialogue franc avec la plate forme pour  discuter sur  les autres points de revendication, donc la plate forme intersyndicale ne peut pas à elle seule décider de la conduite à tenir. C’est pourquoi nous allons recueillir vos avis pour décider ensemble » déclare Ngartoïde Blaise, Secrétaire Général du SET régional et coordonnateur national du suivi de grève au niveau de la plate forme. Il a ensuite rassuré ses militants de ne pas paniquer par rapport à la liste de présence qui doit être dressée par les chefs d’établissement et renvoyée à qui de droit. Il précise que ce sont des intimidations qui n’ont pas d’effet et demande à ses camarades militants d’attendre le mot d’ordre de la plate forme intersyndicale, car, c’est le syndicat qui a lancé la grève et non les responsables du ministère de l’Éducation Nationale.

C’est ainsi que tour à tour cinq militants ont donné leur point  de vue par rapport au maintien ou non de la grève. Après ces différents avis, il se dégage que la grève est maintenue jusqu’à ce que le gouvernement décide de négocier  avec la plate forme afin de trouver un compromis. Entre temps les proviseurs, les délégués et directeurs des établissements appellent les enseignants à la reprise à travers des communiqués de radio. Pour  le Secrétaire Général du SET syndical, c’est le deuxième échec du gouvernement qui veut à tout prix forcer la reprise des cours.

2 Commentaires

Laisser un commentaire