Tchad : «Le secteur médical est beaucoup plus humanitaire», appelle Assane Nguédoum, les grévistes à la reprise du travail

Tchad : «Le secteur médical est beaucoup plus humanitaire», appelle Assane Nguédoum, les grévistes à la reprise du travail

Le ministre de la Santé publique, M. Assane Nguédoum qui animait la conférence de presse conjointe avec ses collègues de la fonction publique, de l’éducation, de l’enseignement supérieur et des finances, ce samedi 24 décembre 2016, appelle les agents de santé et de l’action sociale à reprendre le travail.

«Depuis plus de trois mois, nous avons fonctionné avec le service minimum. La situation a trop duré et il faut que nos hôpitaux fonctionnent comme il se le doit. La maladie n’attend pas et le secteur de la santé est très sensible. Ceci est valable pour les grévistes et non grévistes. Nous appelons à la conscience professionnelle. Cette grève a vraiment paralysé les hôpitaux malgré le service minimum. Les dégâts sont énormes. Car le secteur médical est beaucoup plus humanitaire», appelle le ministre de la Santé publique les agents de son département qui font aussi partie de trois ministères qui engloutissent le plus la masse salariale.

3 Commentaires

  1. djidda djimy
    25 décembre 2016 at 16 h 41 min Répondre

    Vravo les membres du gouvernement de votre travail formidable abbattu pour la reprise.

  2. Beri bertin
    26 décembre 2016 at 21 h 02 min Répondre

    c’est vraiment alarment mais il faut aussi savoir que les grevistes ont raison et la seule chose a faire pour decanter la situation vous le savez deja donc Mr les ministres rapatrier l’argent et payer le salaire. Dite clairement au president Deby qu’il a tord et de grace arreter de culpabiliser les fonctionnaires.

Laisser un commentaire