Tchad : Le PADLFIT pour une finance inclusive et le développement local

Tchad : Le PADLFIT pour une finance inclusive et le développement local

Le PNUD, qui a appuyé le gouvernement tchadien à travers son Programme d’Appui à la Finance Inclusive au Tchad (PAFIT) arrivé à terme le 31 décembre 2016, s’était  engagé dans la formulation du Programme d’Appui au Développement Local et à la Finance Inclusive au Tchad (PADLFIT) pour mettre l’accent sur la création de micro entreprises et générer de nombreux emplois au profit des jeunes et des femmes grâce aux initiatives innovantes déclarait, la Directrice Pays du PNUD.

Ce programme a été validé pour  un coût de financement de 186 millions de dollars américains par les partenaires, désireux de répondre au souci de financement des activités de la population et accompagner ainsi le Gouvernement dans sa quête d’atteindre les Objectifs de Développement Durable.

L’objectif du PADLFIT est de promouvoir l’inclusion financière, le développement local, l’emploi et l’auto-emploi au Tchad. C’est un programme multi annuel et multisectoriel qui s’articule autour de la décentralisation et du développement local, la finance inclusive et le financement des chaînes de valeur, la localisation des Objectifs de Développement Durables, la déradicalisation, la résilience, la formation professionnelle, la promotion des métiers et la création d’emploi pour les jeunes et les femmes.

Le PADLFIT entrevoit en moyenne, 20 centres multifonctionnels de services financiers fonctionnels par région et  20 000 micro-entreprises dont au moins 60% pour les femmes, sous forme de coopératives ou individuelles, fonctionnelles avec la création d’emplois pour au moins 500.000 ménages.

Laisser un commentaire