Tchad : le numéro vert “700” fait recette

Tchad : le numéro vert “700” fait recette

Le numéro vert « 700 » mis en place par le ministère des Finances et du Budget il y a deux mois a reçu plus de 12 584 appels. Dans un bilan fait ce matin, l’inspecteur général du ministère des Finances Koulamaye Dillah indique qu’en moyenne le vert reçoit 196 appels par jour.

« Progressivement avec la sensibilisation, le centre d’appel commence à enregistrer des appels de dénonciation et de plainte concernant des cas d’arnaque, de fraude ou de corruption. Ces appels proviennent  généralement de tous les coins et recoins du territoire national. Les raisons de ces appels sont multiples et variées, mais le plus souvent ces appels concernent des cas de fraude douanière, d’arnaque des agents du fisc et arnaque des agents de la police » précise, l’inspecteur général du ministère des Finances Koulamaye Dillah.

Les appels que reçoit le numéro vert « 700 » ont présenté un résultat satisfaisant. Grâce aux appels, un véhicule de marchandise non dédouanée a été saisi par les éléments de la FAR sur la route de Ngueli le 22 janvier 2018. Après vérification et contrôles du dossier, un redressement d’un montant de 13 413 977 a été opéré dont une liquidation supplémentaire de 4 640 377 FCFA et les amendes pour un montant de 8 783141 FCFA.

Il y a eu plusieurs autres saisis, dont celui d’un troupeau de bœufs comprenant 465 têtes à Ham dans le Mayo Kebbi Est. Après vérification et contrôle, il ressort de cela que 76 têtes n’ont pas acquitté les droits de douane. Une liquidation d’office a été établie sur les 76 têtes, des droits et des amendes de principe ont été aussi appliqués.

Ces montants ont été immédiatement mis en recouvrement et régularisés auprès du trésor public.

« Globalement, à la lumière des actions déjà menées grâce au numéro vert 700, nous pouvons affirmer que les résultats obtenus en ce laps de temps sont encourageants ». déclare l’inspecteur général du ministère des Finances Koulamaye Dillah

Selon l’inspecteur général du ministère des Finances Koulamaye Dillah les arnaques et autres tracasseries douanières ont pratiquement cessé dans les différents postes de douanes. Les agents des douanes qui d’habitude, exigeaient de l’argent avant de traiter les dossiers, refusent même les cadeaux en argent de peur d’être dénoncés par le 700.  Il émet le vœu que ce même esprit gagne les agents des services des impôts, du trésor, des domaines, des marchés publics, du guichet unique, de la police, de la gendarmerie, de l’environnement, des mines, du transport et de tous les services générateurs des recettes publiques.

 

Laisser un commentaire