Tchad : le congrès du Conseil national consultatif des jeunes(CNCJ) divise

Tchad : le congrès du Conseil national consultatif des jeunes(CNCJ) divise

Le ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture a prévu l’organisation du congrès du Conseil national consultatif des jeunes (CNCJ) pour le 21 mars 2018. Ce congrès divise avant l’heure les associations des jeunes au Tchad. Certaines personnes ont lancé leurs campagnes ce 17 mars 2018, d’autres lancent des appels au boycotte dudit congrès en demandant tout simplement son report.

Mahamat Souleylmane Djibrine soutenu par la coalition des jeunes leaders a lancé sa campagne ce matin du 17 mars 2018. Il dit s’engager à tout mettre en œuvre pour la réunification de la Jeunesse à travers :

  • La redynamisation du CNCJ à travers son institutionnalisation ;
  • Le plaidoyer pour la célébration d’une Semaine Nationale de la Jeunesse, avec une Journée Nationale de la Jeunesse qui sera fériée et chômée, pour mettre en évidence le rôle central de la jeunesse et le brassage entre les jeunes ;
  • Le plaidoyer pour l’obtention d’une Maison des Jeunes ;
  • La mise en œuvre d’une politique de rapprochement par l’organisation d’activités rotatives dans les régions.

Une coalition demande le report

Plusieurs organisations des jeunes se sont constitués en coalition des associations des jeunes pour l’inclusion et la transparence dans les élections au CNCJ.

Le but recherché par la CAJITEC, est de plaider en faveur des conditions optimales de participation pouvant permettre à toutes les associations des jeunes, sans aucune discrimination ni favoritisme, de prendre part au congrès du CNCJ. À cet effet, la tenue des élections transparentes, fiables, crédibles, consensuelles, apaisées et surtout ouvertes du CNCJ, constitue indéniablement les préalables pouvant offrir des véritables garanties et donc la CAJITEC en fait le centre de son combat au nom de l’égalité”. Déclare le porte-parole de ladite coalition MOUSSA MAHAMAT MAHADI.

 

 

Laisser un commentaire