Tchad : la parade des cortèges de mariages est interdite

Tchad : la parade des cortèges de mariages est interdite

Le ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration Ahmat Mahamat Bachir a rencontré ce matin dans les locaux de la mairie de N’Djamena les responsables de la sécurité et les maires des 10 communes de la capitale. Cette rencontre a eu lieu en présence du gouverneur de la ville de N’djamena Dago Yacoub et de Mme la maire Mariam Ibet. Il est question de rappeler à tout un chacun sa part de responsabilité dans le respect de l’ordre public et de la circulation dans la ville. Le ministre a tenu à faire savoir, d’où des personnes mal intentionnées se prenant pour tout permis perturbent la quiétude des autres citoyens à travers les parades de leurs mariages dans la ville, des hors-la-loi qui circulent avec des véhicules à vitres teintées. Sur ce, le ministre appelle les différentes corporations de la sécurité à prendre leur responsabilité et faire prévaloir l’autorité de l’État. Il rappelle que ces pratiques sont interdites par des lois et arrêtés, donc pas question que des individus foulent aux pieds les décisions de l’État. Sur ce qui est des véhicules à vitre teintée, il est à noter que ce travail n’incombe pas seulement la police ou la gendarmerie, ça doit être l’affaire de tous, vu tout ce qui peut en découler. De ce fait, il invite la population à se conformer aux règles de la république pour éviter tout désagrément, les conseillant vivement à retirer des autorisations pour tout genre de manifestation auprès des autorités compétentes.

Laisser un commentaire