Tchad : la justice ouvre une enquête suite à l’attaque d’un convoi des détenus

Tchad : la justice ouvre une enquête suite à l’attaque d’un convoi des détenus

Le procureur général près la cour d’appel de N’Djamena a fait en cette fin d’après-midi du 12 avril 2017 un point de presse relatif à l’attaque des prisonniers survenue sur l’axe Ndjamena-Massaguet.

Louapambé Mahouli Bruno a présenté un bilan officiel déplorable de 10 morts et 2 blessés, dont 9 prisonniers et 1 agent de sécurité. Le procureur a condamné cette attaque et a annoncé que des recherches sont lancées tant en ce qui concerne d’abord les assaillants en fuite et ensuite pour les détenus dispersés dans la nature à la suite de cette attaque.

« Dans tout état de droit, un tel acte ne saurait rester impuni. C’est pourquoi en sus des recherches, une enquête judiciaire a été ouverte par le parquet d’instance de N‘Djamena pour identifier les auteurs de cet acte condamnable en vue de leur interpellation pour éventuellement répondre de leurs actes, car nul n’est au-dessus de la loi pour prétendre se soustraire des dispositifs répressifs mis en place par l’État. » Déclare fermement le procureur général près la cour d’appel de N’Djamena.

Il poursuit en disant que « la justice en tant que gardienne des droits et des Libertés se sent directement interpellée par une telle bavure et doit tout mettre en œuvre pour que justice soit rendue aux victimes. »

Tout en présentant ses condoléances aux familles éplorées, le procureur général demande de garder leur calme en attendant les suites de l’enquête judiciaire qui a été ouverte.

Laisser un commentaire