Tchad : La FAO lance une étude pour identifier les pesticides dangereux pour l’agriculture

Tchad : La FAO lance une étude pour identifier les pesticides dangereux pour l’agriculture

Un atelier de lancement d’une étude pilote sur les effets nocifs des pesticides sur la santé humaine et sur l’environnement est organisé ce mardi 25 juillet 2017 par l’Organisation des Nations-Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture à Mercure Hôtel.

Lors de son allocution, le représentant de la FAO au Tchad, Monsieur Mahamadou Mansour N’Diaye a relevé que, ces produits sont très toxiques pour la santé et l’environnement. Il est selon lui, préconisé que l’utilisation de ces pesticides soit raisonnée, car il faut offrir aux agriculteurs des possibilités d’atteindre les objectifs de production, tout en minimisant les risques phytosanitaires, sanitaires et environnementaux pour une agriculture saine et durable.

Les pesticides sont des produits chimiques utilisés dans l’agriculture pour protéger les récoltes des insectes, champignons ou des mauvaises herbes. Mais ces pesticides ne sont pas sans risques sur la santé humaine et sur l’environnement. Ils peuvent avoir également des effets indésirables sur la santé, parmi lesquels des cancers.

Et c’est justement pour éviter que les producteurs et les consommateurs soient atteints que cette étude est lancée. Elle vise à identifier les pesticides dangereux utilisés par les producteurs dans les régions du Salamat et du Mayo Kebbi Ouest, afin de les sensibiliser sur le danger de ces produits.

Le secrétaire général du ministère de la production, de l’irrigation et des équipements agricoles, Abdelkhadir Altidjani Koiboro souligne pour sa part que l’utilisation des pesticides, considérés comme soutien pour l’accroissement de la production agricole n’en demeurent moins sans menace. C’est pourquoi il estime que cette étude permettra aux décideurs de prendre les dispositions nécessaires en vue d’assurer une gestion sécurisée des pesticides qui entrent sur le territoire tchadien.

Laisser un commentaire