Tchad : La deuxième session du Conseil économique s’ouvre pour renforcer les ressources disponibles

Tchad : La deuxième session du Conseil économique s’ouvre pour renforcer les ressources disponibles

La deuxième session du Conseil Economique Social et Culturel (CESC) a démarré ce lundi 4 septembre 2017 au Palais du 15 janvier. La cérémonie a été présidée par Abderamane Mouctar Mahamat, président de ladite institution, en présence du premier ministre Pahimi Padacké Albert.

Le thème retenu pour ces assises est: “Renforcer les capacités institutionnelles pour une croissance économique durable et inclusive”. La session permettra d’établir un diagnostic des principaux goulots d’étranglement qui impactent négativement la performance des institutions économiques du Tchad et celle de sa politique économique, a déclaré le président du CESC, Abderamane Mouctar Mahamat. Selon lui, cette session se tient dans un contexte de crise économique
et financière ainsi que des problèmes de sécurité aux frontières.

Compte tenu de cette situation, le secteur privé et d’autres acteurs économiques, créateurs de
richesse et d’emplois ont réduit leurs capacités, explique le président Abderamane Mouctar. Pour parvenir à y remédier, l’on doit, pour le moins, sonder les capacités institutionnelles existantes à remplir leur mission de façon rationnelle et efficace, a-t-il martelé.

L’objectif que vise la session est de savoir si le pays dispose des capacités nécessaires pour gérer efficacement les ressources rares disponibles aux fins de la réalisation d’une croissance durable et
inclusive. Des recommandations susceptibles de contribuer au renforcement des capacités institutionnelles nécessaires à l’impulsion d’une croissance économique durable et inclusive au Tchad sont attendues.

Laisser un commentaire