Tchad : La Coopération  Suisse compte investir plus de 50 milliards FCFA dans sa nouvelle stratégie 2018-2021

Tchad : La Coopération  Suisse compte investir plus de 50 milliards FCFA dans sa nouvelle stratégie 2018-2021

La Suisse est présente au Tchad, pays prioritaire de sa coopération internationale depuis plus de 50 ans. Avec la stratégie 2018-2021, lancée officiellement lundi 12 février 2018, elle renouvelle son engagement en y apportant un montant d’environ 100 millions de francs suisses.

Pour la première fois au Tchad, la Suisse mettra en œuvre une stratégie qui a été définie de manière conjointe par ses trois instruments de politique étrangère que sont la Coopération au développement, la Politique de paix et l’Aide humanitaire. Dans sa nouvelle stratégie, la Suisse a décidé d’intensifier son travail dans le domaine Citoyenneté, paix et prévention de la violence, au travers de la création d’un nouveau domaine.

Ce choix correspond aussi bien à la lecture des défis du contexte tchadien qu’aux éléments mis en avant par le gouvernement lui-même dans sa vision 2030 et en particulier dans les deux premiers axes de son Plan national de développement 2017-2021. « Je suis satisfait de constater que le Plan national de développement présenté lors de la table ronde de Paris définit habillement la manière dont le Tchad veut répondre à ses défis. La Suisse a répondu à l’appel et s’est engagée en annonçant un appui substantiel sur 4 ans d’environ 53 milliards FCFA », a relevé l’ambassadeur Thomas Gass, directeur suppléant de la Coopération Suisse.

Selon le secrétaire général du ministère de l’économie, de la planification du développement, Nour Goukouni Nour, la coopération Tchad-Suisse se traduit par des appuis dans les domaines des infrastructures communautaires de base, de la santé, de l’agriculture, de la sécurité alimentaire, de l’éducation de base, de la formation, professionnelle, de l’élevage etc. « Dans le cadre de cette nouvelle stratégie de coopération 2018-2021, trois domaines de concentration concernent, la citoyenneté, paix et prévention de la violence, éducation de base et formation professionnelle et agriculture et sécurité alimentaire », a-t-il précisé.

Au vu de la présentation de la nouvelle stratégie faite par le directeur du bureau de la Coopération suisse au Tchad, Willi Graf, il apparait que, Les choix stratégiques de la coopération suisse 2018-2021 permettent l’adaptation à un contexte de plus en plus fragile. L’élément clé de l’intervention de la Suisse est la présence simultanée et coordonnée de l’aide humanitaire, de l’aide au développement et de la promotion de la paix et des droits de l’homme.

3 Commentaires

  1. Yacoup Ngambaye
    14 février 2018 at 17 h 45 min Répondre

    C’est bon de venir en aide au Tchad. Mais ou va cet argent?

  2. Hanno
    17 février 2018 at 13 h 03 min Répondre

    Sa sera meilleur si cet argent va dans les directions voulues car il faut que la cooperation sache que le loup tchadien n’a jamais cessé de tuer les moutons qui se promennent auprès du villages.

  3. Hamit Mahamat HAMIT
    29 avril 2018 at 18 h 16 min Répondre

    Nous somme une organisation de la societé tchadien qui oeuvr dans le domaine de la cohabitation pacifique, dialogue intrrelieux, la citoyenneté, la paix, la lutte contre la violence de toute se forme, la lutte contre le chomge et l’injustice sociale etc.
    Nous aderons a votre projet et nous comptons a votre collabiration? Merci

Laisser un commentaire