Tchad : la CLTT s’indigne de la situation au BNFT

Tchad : la CLTT s’indigne de la situation au BNFT

Le secrétaire général de la confédération libre des travailleurs du Tchad La CLTT Brahim Ben Seid a fait hier 15 avril 2017 à la bourse du travail un point de presse. Ce point de presse est relatif à la situation du personnel du Bureau National de Fret Terrestre. Selon le secrétaire général de la CLTT BRAHIM BEN SAID, le BNFT qui n’est pas à mesure de verser le salaire du personnel se permet de recruter. Au départ c’était la compression du personnel pour motifs économiques et par la suite c’est un licenciement collectif, s’indigne-t-il. La CLTT dit avoir saisi par deux correspondances la direction du BNFT mais cette dernière n’a pas répondu. Pour Brahim Ben Seid ce qui se trame au BNFT est une agression sociale et risque de créer une tension. AU BNFT, les principes et droits fondamentaux au travail consacrés par les normes nationales et internationales ne sont jamais respectés. Tout se fait par le cabinet Djoula qui s’est substitué à la direction générale dit le SG de la CLTT. La CLLT n’acceptera jamais que les droits de ses militants et militantes soient bafouillés de la sorte. Il demande par ailleurs que la direction générale de prendre toute leur responsabilité dans la prise de décision qui intéresse directement le personnel dans le sens de la préservation des relations professionnelles harmonieuses et de la consolidation d’une paix durable au BNFT.

Laisser un commentaire