Sommet extraordinaire CEMAC : Trois Chefs d’Etat et deux Premiers ministres à N’Djamena

Sommet extraordinaire CEMAC : Trois Chefs d’Etat et deux Premiers ministres à N’Djamena

Sur invitation du président tchadien Idriss Deby Itno, président en exercice de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), les présidents camerounais Paul Biya, équato-guinéen Teodoro Obiang Nguema et centrafricain Faustin-Archange Touadéra sont à N’Djamena pour le sommet extraordinaire de la CEMAC. Les présidents gabonais et congolais sont représentés par leurs premiers ministres.

Le sommet de N’Djamena sera consacré à une évaluation des mesures visant à rendre effective la libre circulation des personnes et des biens au sein de la CEMAC.

Au menu également, des questions financières et économiques portant sur la mise en œuvre des résolutions d’un précédent sommet extraordinaire tenu en décembre 2016 au Cameroun. Ce sommet était dédié à la recherche de solutions visant à atténuer les effets de la crise économique qui frappe cet espace communautaire, à cause de la chute des cours du pétrole et d’autres matières premières.

Lors de ce sommet, les six pays membres de la CEMAC (Cameroun, Congo-Brazzaville, Gabon, Guinée équatoriale, République centrafricaine et Tchad) avaient décidé de conclure chacun avec le Fonds monétaire international (FMI) un programme d’ajustement structurel afin de mieux faire face à cette crise qui a plongé certains d’entre eux dans la récession.

Il est à noter que le mandat des premiers responsables de la CEMAC ayant pris fin, ces assises seront également l’occasion de procéder à l’installation des nouveaux dirigeants.

Laisser un commentaire