Les techniciens du monde rural analysent le plan national de développement de l’élevage

Les techniciens du monde rural analysent le plan national de développement de l’élevage

Le ministère de l’élevage et des productions animales organise depuis ce mardi 5 décembre à l’hôtel Radisson Blu N’Djamena un atelier national de validation technique du Plan National de Développement de l’Elevage phase II (PNDE 2017-2021).

L’atelier lancé par le ministre Mahamat Annadif Youssouf est rendu possible grâce à l’apport technique et financier du FAO. Il vise à effectuer une analyse profonde du plan national de l’élevage dans le but de remédier aux multiples problèmes de l’élevage tchadien qui est un pilier de l’économie du pays.

L’accroissement des variabilités climatiques de ces dernières années sont à l’origine d’impacts négatifs sur les moyens d’existence agro-sylvo-pastoraux, souligne Mohamadou Mansour N’diaye, représentant de la FAO au Tchad. Il a réitéré la disponibilité de son institution à poursuivre son appui à la mise en œuvre du plan national de l’élevage. Il n’a pas omis les challenges du secteur appelant à les relever.

Pour le ministre de l’élevage, les problèmes auxquels fait face l’élevage tchadienne sont d’ordre démographique et écologique. Pour remédier à cela, il appelle les techniciens à plus d’implication pendant cet atelier pour apporter de solutions à ce qui freine l’élevage. En outre, il a exorté les participants de l’atelier à analyser avec attention la proposition provisoire du plan national de développement de l’élevage soumise à leur appréciation.

Laisser un commentaire