Les fluctuations du prix du baril ont joué sur l’économie du Tchad, selon le rapport 2015 du CCSPR

Les fluctuations du prix du baril ont joué sur l’économie du Tchad, selon le rapport 2015 du CCSPR

Le collège de contrôle et de surveillance des revenus pétroliers (CCSPR) a présenté ce mardi 27 décembre 2016, à son siège, son rapport annuel 2015. Le rapport montre qu’au cours de la période 2015, les prix du brut ont considérablement fluctué. Ces fluctuations montrent que les cours du brut sont caractérisées par une instabilité remarquable. Il est noté dans le rapport que, l’instabilité des cours a d’entrainé des distorsions macroéconomiques et touché la gouvernance publique dans les pays producteurs du pétrole.

Le rapport 2015 du CCSPR indique que le Tchad fait face depuis juin 2014 à l’effondrement des cours de son pétrole. Cette situation impacte sur l’économie tchadienne dans la mesure où la contribution des revenus pétroliers dans le budget général de l’Etat représente une moyenne annuelle 70% et les recettes d’exportation du pétrole représente 80%. Le rapport 2015 note que le collège n’a pas pu effectuer des missions de terrain pour vérifier et contrôler les réalisations des travaux et les subventions accordées sur les revenus pétroliers directs. Le rapport précise que la production des consortiums est passée de 63 233 706 barils en 2004 à 26 740 225 barils 2005

Laisser un commentaire