Le Tchad met sur pieds son Partenariat National de l’Eau

Le Tchad met sur pieds son Partenariat National de l’Eau

Le Tchad souhaite prendre son destin en main concernant la question de la gestion des ressources en eau et la nécessité d’une appropriation des principes de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE). C’est dans ce cadre que, des acteurs ont mis sur pieds un Partenariat Pays sur l’Eau.

Sous la houlette du ministère de l’Eau et de l’Assainissement (MEA) du Tchad, une demande a été transmise à l’instance régionale à savoir Partenariat Régional de l’Eau de l’Afrique Centrale (GWP CAf)) pour soutenir la création et le renforcement d’un Partenariat National de l’Eau au Tchad. Après un avis favorable, il a été décidé l’organisation d’une assemblée constituante pour le Partenariat National Tchadien de l’Eau (PNE Tchad) le 3 octobre 2017 à N’Djamena.

Placé sous le thème, « Promouvoir l’Excellence dans la Gouvernance de l’Eau », cette rencontre était présidée par un directeur général du ministère de l’Eau et de l’Assainissement et la Présidente du GWP Caf. A l’ordre du jour : l’organisation de l’Assemblée Générale constitutive du Partenariat National de l’Eau au Tchad et l’élection du président et des membres de ses organes statutaires. Le projet de statut du PNE au Tchad proposé, a été examiné et approuvé par tous les participants.

Au sortir de la réunion, le premier président du Partenariat National de l’Eau du Tchad a été élu par consensus, en la personne de monsieur Djamal Abdel-Nassir Chérif, cadre supérieur du ministère de l’Eau et de l’Assainissement du Tchad.

La question de l’avancement de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau dans le pays, et au Partenariat National de l’Eau fait partie des priorités du gouvernement tchadien. Pour preuve, la présence de hauts cadres du département de l’Eau et de l’Assainissement qui ont participé activement à cette réunion.

Exprimant l’importance que le gouvernement tchadien attache à la mise en place de son Partenariat national pour l’eau, le représentant du ministre de l’Eau et de l’Assainissement a clairement indiqué que le gouvernement tchadien s’est engagé, dans le cadre des SDG, à porter le taux d’accès aux services d’eau et d’assainissement à 83% et 53% respectivement d’ici 2030. Il a souhaité que le Partenariat National de l’Eau du Tchad inclut dans ses missions des activités d’information et de sensibilisation à tous les niveaux de la société.

Avec mediaterre.org

 

Laisser un commentaire