Le Tchad fait le point sur le projet d’appui à la réforme du secteur de l’éducation nationale

Le Tchad fait le point sur le projet d’appui à la réforme du secteur de l’éducation nationale

L’hôtel Hilton de N’Djamena a servi de cadre le 20 mars dernier à l’ouverture de la revue à mi-parcours du projet d’appui à la réforme du secteur de l’éducation nationale au Tchad phase II. La cérémonie a été conjointement présidée par le ministre de l’Éducation nationale et de la promotion civique Ahmat Khazali Mahamat Acyl et son collègue de l’économie et de la planification du développement Ngueto Tiraina yambaye.

Objectif du projet est d’améliorer la qualité de l’éducation en équipement, de constater l’état d’avancement des activités, d’identifier les obstacles et de poursuivre le dialogue.

Le présentant de la Banque Mondiale résidant au Tchad Adama Coulibalye déclare être satisfait des résultats obtenus par ce projet. Il confie que son institution continuera à venir en appui au gouvernement tchadien afin d’obtenir un climat favorable dans le secteur de l’éducation.

À signifié le ministre de l’éducation nationale et de la promotion civique que ce projet va apporter un soufflet nouveau dans le secteur d’enseignement et d’apprentissage dans les zones d’intervention dudit projet tout en renforçant le système d’information. D’après son collègue de l’économie et de la planification du développement cette revue permettra de redynamiser et d’alléger le dudit projet dans l’amélioration des conditions des enseignants, mais aussi de renforcer le système afin de faciliter les prises des décisions de basés dans le secteur de l’éducation.

Le projet couvre la région du Tandjile, les deux Mayo Kebbi, le Hadjar Lamis et la région de N’Djamena.

Laisser un commentaire