Le Tchad célébrera pour la première fois la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat

Le Tchad célébrera pour la première fois la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat

Pour la   première fois au Tchad, la Semaine mondiale de l’Entrepreneuriat (SME) sera célébrée du 13 au 19 Novembre 2017. Placée sous le thème, « Quel modèle de développement pour l’écosystème entrepreneurial au Tchad », cette semaine vise à créer et développer l’écosystème entrepreneurial tchadien ; revoir les contours de l’entrepreneuriat et analyser les autres possibilités dans ce domaine.

« La liste des activités qu’on aimerait mener pendant cette semaine n’est pas exhaustive mais nous nous sommes faits rigueur pour choisir juste les essentiels », nous informe Routouang Mohamed Ndonga Christian, président du comité d’organisation. C’est dans ce cadre que trois principaux événements ont été retenus.

Il y a d’une part, N’Djamena Start-up Week. Pour cette activité, il y a des sous rubriques comme Get in the ring. Elle compte mettre en compétition les jeunes porteurs de projet sur plusieurs dimensions du courant de la vie. Des projets seront primés et suivis pour donner la chance aux jeunes de réaliser leurs rêves. Outre la compétition, il est prévu des séances de travaux et de formation sur différentes thématiques.

Il y a aussi le Festival Agrobusiness qui réunira plusieurs acteurs du monde agroalimentaire pour promouvoir la valeur du monde rural en général et les activités génératrices de revenus qui en découle en particulier. Pendant ce festival, il y aura des tables rondes sur des thématiques visant à améliorer et valoriser la chaine agricole, et toute une semaine d’exposition de foire.

Le troisième événement est le Forum Startup et Investissements. Il s’agit d’un cadre d’échange entre investisseurs et porteurs de projet. Selon Routouang Mohamed Ndonga Christian, « c’est très épanoui pour permettre aux jeunes et toute personne porteuse de projet de dialoguer et d’exposer son projet à un bailleur de fonds qui pourrait le financer. Ce forum permettra aussi de réfléchir sur les modes de financements inclusifs dont les jeunes peuvent en bénéficier ».

Ces activités seront assorties des ateliers de formation sur comment monter un projet, des séances de travaux sur les TIC, des conférences débats, des masters class, des partages d’expériences avec les anciens entrepreneurs, des panels ministériels et leurs partenaires.

« L’entrepreneuriat au Tchad est encore à l’état embryonnaire. Le champ de l’entrepreneuriat n’est même pas encore exploité à 35%. Plusieurs facteurs justifient cet état si on voit bien son écosystème. Il y a de facto l’éducation à l’entrepreneuriat qui manque à nos jeunes. Autre chose est du côté des impôts et le climat un peu moins favorable. Mais face à ces derniers, il y a des jeunes qui osent et bientôt ça va changer. Car à l’issu de cette semaine, ces paramètres seront revus pour permettre aux jeunes de bien pouvoir exercer », explique Routouang Mohamed Ndonga Christian, président du comité d’organisation.

Il est à préciser que, la SME est organisé conjointement par le Réseau des Jeunes pour le Développement et le Leadership au Tchad (RJDLT), Global Entrepreneurship Network Chad (GENCHAD), Wenaklabs, Nirvana, African Youth in Agribusiness. La semaine a reçu l’appui institutionnel de l’ANIE, de la CCIAMA, du ministère du pétrole et de l’énergie et du Ministère des équipements et de la production agricole. Elle est placée sous le haut patronage du ministère de la formation professionnelle et de la promotion des métiers.

Laisser un commentaire