Le mouvement citoyen MECI interdit de toute activité au Tchad

Le mouvement citoyen MECI interdit de toute activité au Tchad

Le gouvernement tchadien interdit les activités du mouvement citoyen dénommé “Mouvement d’Eveil Citoyen (MECI) crée il y a à peine deux semaines. L’annonce d’interdiction est faite ce vendredi par le ministre de l’administration du territoire et de la gouvernance locale, M. Bachar Ali Souleymane qui déclare que la création de ce mouvement ne respecte pas les textes régissant les associations au Tchad.
Le gouvernement trouve anormal que des personnalités et des organisations dont les champs d’action sont différents se réunissent pour créer un mouvement accusant que le mode de lutte reste inavoué. Le MPS et la mouvance présidentielle ont déjà critiqué le mouvement MECI l’accusant d’être de mèche avec des mouvements armés.
Les membres du MECI ont aussi réagit qualifiant les accusations à leur égard de fuite en avant.

Laisser un commentaire