Kélo: la mort d’un jeune dans une course-poursuite avec la Douane suscite la colère de la population

Kélo: la mort d’un jeune dans une course-poursuite avec la Douane suscite la colère de la population

Dans une course-poursuite dans la soirée de dimanche 25 février 2018, des éléments des douanes de la circonscription de Gounou Gaya ont provoqué la mort d’un jeune. Il est présumé transporter des sacs d’engrains chimiques à quelques kilomètres de Kélo, chef-lieu du département de la Tandjilé Ouest. Un calme précaire est observé, hier lundi 26 février 2018, après la vive tension de la veille. Le Gouverneur de la région de la Tandjilé est descendu à Kélo pour s’imprégner de la situation.

Mais dans leur colère après l’annonce de la mort du jeune homme, les parents ont pris d’assaut les locaux de la Douane de la ville de Kélo. Sur leur passage, ils tabassent des hommes en treillis, et ils ont même brûlé les locaux de la Douane. D’après des sources locales, trois agents de Douanes ont été blessés.

En effet, ce dimanche 25 dimanche 2018, vers 17 heures, des éléments des Douanes de Gounou Gaya, tentant d’intercepter deux jeunes hommes, qui transportent, chacun, deux sacs d’engrais chimiques, sur de motos, engagent avec eux une course-poursuite.  Coincé, l’un des jeunes se projette de son engin. Il se blesse gravement et rend l’âme ensuite. La dépouille de la victime est déposée à Kélo par les douaniers.

Ayant appris la douloureuse nouvelle, les parents de la victime, soutenus des habitants de la localité se mobilisent, pour exprimer leur indignation. Dans leur grogne, ils se rendent à la Brigade territoriale de Kélo, puis aux locaux des Douanes. Ils y mettent le feu, la tension montre d’un cran. Kélo a vécu ainsi une nuit très bouillante. Les autorités locales assurent ce lundi que la situation est sous contrôle et les auteurs de cet acte de vandalisme seront identifiés et conduits vers les juridictions compétentes pour répondre de leurs actes.

Laisser un commentaire