“Il n’aura plus de tolérance en matière des ressources de l’État. C’est tolérance zéro” Pahimi Padacké

“Il n’aura plus de tolérance en matière des ressources de l’État. C’est tolérance zéro” Pahimi Padacké

Le Premier ministre Pahimi Padacké Albert a effectué une visite ce mardi 7 mars au poste de Douanes de Ngueli à la frontière  avec le Cameroun et de Toukra  dans le 9e  arrondissement de la commune de N’Djamena. C’est avec l’objectif de s’enquérir du fonctionnement de ces deux postes de Douanes que le chef du gouvernement a fait la descente sur le terrain.

« Il n’aura plus de tolérance en matière des ressources de l’État. C’est tolérance zéro ».

Au terme de cette visite, le Premier ministre a déclaré que cette descente est une descente de routine. Nous n’allons pas rester attendre dans les bureaux. Il est de notre responsabilité de venir constater de visu comment les opérations se déroulent sur le terrain. Selon le Premier ministre, du fait que la crise pétrolière fait que le Tchad doit compter sur ses ressources hors pétrole pour remplir ses obligations, il va de soi de mobiliser l’ensemble des services de recettes, que chacun exécute normalement sa mission.

Concernant le constat fait, le Premier ministre révèle qu’en matière de douanes comme dans d’autres activités, la crise a fait qu’il y a une baisse des importations et une baisse des activités économiques qu’il faut compenser par la limitation de l’érosion fiscale. Il a en outre déclaré avoir fait passé le message à l’ensemble de service de douanes pour que chacun de prendre conscience que l’État attend des services publics douaniers des recettes optimaux. Et pour le faire, le Premier ministre a souligné que chacun doit travailler dans l’intérêt exclusif de l’État.  Il dit qu’à partir de ce jour, il n’est pas acceptable qu’un franc destiné au trésor public se retrouve ailleurs. Avertissant que si un tel cas se répète, la sanction sera maximale à commencer par la radiation sans compter le volet pénal.

Laisser un commentaire