Hydrocarbures : 69 stations-services seront démolies à N’Djaména

Hydrocarbures : 69 stations-services seront démolies à N’Djaména

Dans le cadre de l’assainissement du secteur pétrolier aval du Tchad, une mission de contrôle des stations-service a été diligentée dans la ville de N’Djaména et ses environs. Ce sont 214 stations-services et points de vente qui ont été passés au peigne fin. Il en ressort qu’il n’y a que 42 d’entre elles qui répondent aux normes administratives, juridiques, techniques, sécuritaires et environnementales. 103 stations-service ont bénéficié d’un délais de quatre mois ferme pour s’y conformer et les 69 autres sont à démolir.

Ce contrôle qui a commencé dans la capitale tchadienne sera étendu sur l’ensemble du territoire national, a annoncé Maître Béchir Madet, ministre du Pétrole et de l’Energie, lors du point de presse donné ce vendredi 14 juillet 2017 à son cabinet.

Passé le délai de 4 mois, les stations-service qui ne seront pas conformes seront démolies. Un sursis n’excédant pas un mois est accordé aux propriétaires de chacune des 69 stations-services pour vider le contenu de leurs cuves et de procéder, à leur frais, au démantèlement.

Dorénavant, Il est aussi interdit de construire de nouvelles stations-service à N’Djaména et ses environs.

Le ministre du Pétrole et de l’Energie assure que le gouvernement est mobilisé pour assainir le secteur pétrolier aval. Selon lui, les mesures gouvernementales pour assainir le secteur pétrolier aval constituent non seulement des obligations pour les détenteurs des stations-services de se conformer aux actes réglementant ce secteur, mais elles sont aussi salutaires pour les populations environnantes, voire lointaines.

Maître Béchir Madet, avertit que pendant le déroulement de ces opérations, les perturbateurs s’exposeront aux sanctions prévues par les textes en vigueur. Il charge l’Autorité de Régulation du Secteur Pétrolier Aval du Tchad (ARSAT) de veiller à l’application des décisions et de procéder, le cas échéant à la démolition des stations-service et points de vente non conformes.

 

Laisser un commentaire