Gouvernement : « L’émergence du Tchad n’est possible qu’avec l’émergence des femmes tchadiennes »

Gouvernement : « L’émergence du Tchad n’est possible qu’avec l’émergence des femmes tchadiennes »

Pour le gouvernement tchadien, la vision de la Politique Nationale de Genre (PNG) est celle de débarrasser le pays, d’ici 2030, de toutes formes d’inégalités et d’iniquités de genre, de toutes formes de violence. Et aussi, que les hommes et les femmes aient les mêmes chances d’accès et de contrôle des ressources et participent de façon équitable dans les instances de prises de décisions en vue d’un développement durable.

C’est dans ce cadre que le Conseil ordinaire des ministres tenu, jeudi 28 septembre 2017 a examiné et approuvé un projet de décret portant adoption de la Politique National Genre. C’est au titre du ministère de la femme, de la protection de la petite enfance et de la solidarité nationale.

Les orientations stratégiques de la PNG visent à : intégrer systématique la dimension genre dans les systèmes de planification, de budgétisation, de mise en œuvre et de suivi/évaluation des stratégies, politiques et programmes de développement à tous les niveaux ; développer une stratégie de communication pour le changement des mentalités et des comportements ; favoriser l’accès égal et équitable aux services sociaux de base, aux sphères de décisions. Aussi, ces orientations visent la promotion des droits humains dans la lutte contre les Violences Basées sur le Genre (VBG) en mettant l’accent particulier sur l’autonomisation des femmes.

Le gouvernement, par la voix de la ministre de la communication, Mme Madeleine Alingué informe que le projet de décret sur la Politique nationale de genre offre trois mécanismes de suivi pour sa mise en œuvre : une coordination nationale de la PNG, une cellule de communication et l’observatoire de l’égalité et de la promotion de Genre.

« L’importance du rôle de la femme dans le processus de développement n’est plus à prouver. Ce projet de décret manifeste la volonté de l’Etat tchadien de créer un environnement socio-économique et culturel favorable pour que les différents acteurs aient une vision claire et une démarche concertée en vue d’assurer la pleine participation des femmes dans le développement durable du Tchad », précise le gouvernement.

Laisser un commentaire