Forum national inclusif : jour 1, règlement intérieur adopté et le présidium mis en place

Forum national inclusif : jour 1, règlement intérieur adopté et le présidium mis en place

Après la cérémonie d’ouverture du forum national inclusif sur les réformes institutionnelles, les participants se sont retrouvés au Palais du 15 janvier ce 20 mars 2018 pour poursuivre les travaux.C’est dans une ambiance électrique que le règlement intérieur a été adopté et le présidium mis en place. 

A l’issue d’un débat houleux ce matin les participants viennent d’adopter le règlement intérieur de ce forum. Les travaux reprennent pour la mise en place du présidium. Aussitôt le présidium sera mis en place, les participants, estimés à plus de 800 personnes aborderont le premier thème du forum consacré à la forme de l’Etat le mercredi 21 mars 2018. Au vu des discussions sur le règlement intérieur, l’on imagine que la suite devra être intéressante.

Dans tous les cas, les participants ont, en toute liberté critiquer le règlement intérieur du forum national inclusif proposé par le comité d’organisation. Ils ont tous rejeté la proposition du comité d’organisation du forum national inclusif.

L’on peut au cours des débats sur l’adoption du règlement intérieur retenir l’aspect liberté d’expression. Je constate que dans le bureau d’organisation il n’y a qu’une seule femme, je propose le nombre soit revu en hausse pour le présidium’dit une députée”. Un jeune fonctionnaire prenant la parole fustige le bureau du comité en disant que l’organisation est en train de perdre le temps parce que la majeure partie ne vit pas dans le temps.

La lecture du règlement intérieur du forum national inclusif sur les réformes institutionnelles se fait dans un calme absolue. Pour une meilleure audition et compréhension, les textes sont lus article après article, accompagné des commentaires. La plénière attentive plus que jamais ne manquait pas l’occasion de réagir en accord ou en désaccord avec ce qui a été dit. Entre mécontentements et énervements, l’on pouvait voir des visages crispés et entendre des : «On préfère sortir», «Vraiment, c’est du n’importe quoi», mêlés dans la foule. Quand vient le moment de présenter officiellement le présidium, les applaudissements et youyous se faisaient entendre de plus en plus. C’est dans un brouhaha que la séance a pris fin.

Laisser un commentaire