Education: La CONAPO demande au gouvernement de revoir les prix des inscriptions scolaires

Education: La CONAPO demande au gouvernement de revoir les prix des inscriptions scolaires

Le président de la Convention nationale populaire (CONAPO), Mahamat Nour Moustabachir a fait ce jeudi 07 septembre 2017, un point de presse au siège de son parti. Il s’est exprimé sur la rentrée scolaire 2017-2018, la conférence de Paris et le forum sur les réformes institutionnelles.

Le président a invité le gouvernement à réagir par rapport aux coûts prohibitifs, selon lui, que les établissements fixent sans tenir compte du contexte de crise dans lequel le pays se trouve. Il n’est pas à perdre de vue les conditions d’étude en terme de qualité, d’enseignants, des locaux non normatifs, la non-conformité du bilinguisme selon la loi 16 de 2006 etc.

Mahamat Nour Moustabachir a demandé au gouvernement, à travers le ministère de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur d’opérer une vérification dans les différents établissements afin de redresser la situation.

À titre indicatif, le parti a suggéré au gouvernement entre autres : l’intégration à la fonction publique des enseignants formés, la réglementation de la création des établissements privés ainsi que les inscriptions.

En somme, le président de la CONAPO dit plaider en faveur d’un apaisement du climat sociopolitique, soutenir la tenue de la table ronde de Paris relatif au PND. Il déclare que les réformes institutionnelles exigent un dialogue inclusif et condamne toutes velléités déstabilisatrices du Tchad.

Laisser un commentaire