Economie : l’ONAPET sensibilise des opérateurs économiques sur la facilité d’import et d’export

Economie : l’ONAPET sensibilise des opérateurs économiques sur la facilité d’import et d’export

Dans le cadre de la facilitation des échanges économiques et la diversification de l’économie nationale, prônée par les plus hautes autorités du pays, l’Organisation Nationale Patronales des Entreprises du Tchad (ONAPET), a organisé ce vendredi 12 mai 2017, à l’hôtel Novotel de N’Djaména, en collaboration avec Mediterranean Shipping Caompany (MSC), du Cameroun un séminaire d’information à l’attention des opérateurs économiques des filières import-export.

Cette assise, vise à renforcer le partenariat entre MSC Cameroun et l’ONAPET. Le président de l’ONAPET, M. Josué Madjitoloum, précise que cet atelier qui constitue le point de départ de la mise en œuvre de l’accord cadre commercial entre son organisation et le MSC, arrive à point nommé. Car selon lui, depuis environ un mois, le corridor douanier Douala-N’Djaména est engorgé par des containers au point où le Premier ministre s’est impliqué personnellement our une amorce de solutions. « Cela démontre à suffisance que notre pays le Tchad dont les unités industrielles se comptent au bout des doigts d’une main est essentiellement importateur » observe M. Josué Madjitoloum. Les responsables du MSC présent dans 40 pays africains et 150 pays à travers le monde, dépêchés du Cameroun ont expliqué aux opérateurs économiques Tchadiens, les opportunités et les facilités offertes par leur compagnie dans le cadre d’import et export. Pour Josué Madjitoloum, pays sans littoral, le Tchad rencontre d’énormes difficultés pour s’approvisionner en marchandises diverses. C’est pourquoi dès sa création son organisation qui promeut le patriotisme économique, recherche des facilités d’échanges économique entre le Tchad et l’extérieur. « L’atelier marque la matérialisation d’un partenariat gagnant-gagnant qui permettra à l’ONAPET de négocier auprès de MSC Cameroun, pour le compte de ses membres, des taux de fret préférentiels, valides un mois et au maximum trois mois renouvelables » explique le président de l’ONAPET. Il demande à cet effet aux opérateurs économiques de mettre à profit cette rencontre pour s’approprier les tenants et les aboutissants de cet accord-cadre signé entre l’ONAPET et le MSC, pour répondre promptement à l’appel du président de la République.


Le directeur général adjoint de l’Agence Nationale d’Investissements et des Exportation (ANIE), M. Mbaïgoto Jules, représentant le ministre du Développement Commercial, se réjouit de l’accord-cadre signé entre l’ONAPET et le MSC, pour pallier à la situation difficile des tracasseries sur le corridor Douala N’Djaména, le ministère est interpellé sans cesse. Il félicite l’ONAPET pour cette initiative louable qui répond favorablement à l’appel lancé par le chef de l’Etat Idriss Déby Itno en avril 2017, à Amdjarass. M. Mbaïgoto Jules appelle les opérateurs économiques de saisir cette opportunité offerte à travers cet accord-cadre entre l’ONAPET et le MSC pour développer leurs activités et contribuer au développement économique du Tchad. Les responsables du MSC espère que ce partenariat entre les opérateurs économiques Tchadiens et leur compagnie sera mutuellement avantageux et bénéfique pour les deux parties.

Laisser un commentaire