CEMAC : nomination des nouveaux responsables de l’organisation sous-régionale

CEMAC : nomination des nouveaux responsables de l’organisation sous-régionale

La tchadienne Fatima Haram Açyl, ancienne commissaire de l’Union africaine,et l’ancien Premier ministre gabonais Daniel Ona Ondo  ont été nommés respectivement vice-présidente et président de la Commission de la Communauté économique et monétaire des Etats de l’Afrique centrale (CEMAC), selon le communiqué final de la session extraordinaire des dirigeants de l’organisation tenue mardi 31 octobre dans la capitale tchadienne.

Mme Fatima Haram Açyl et M. Daniel Ona Ondo et remplacent respectivement l’Équato-guinéenne Rosario Mbasogo Kung Nguidang et le Congolais Pierre Moussa qui achèvent un mandat de cinq ans.

Les nouveaux chefs de l’exécutif sous-régional seront investis jeudi 02 novembre au cours d’une cérémonie de prestation de serment devant la Cour de justice de la CEMAC siégée à N’Djaména.

Selon l’acte additionnel portant harmonisation de la durée des mandats des responsables des institutions, organes et institutions spécialisées de la CEMAC, “le mandat de la Commission est de 5 ans non renouvelable”. Il a été aussi instauré une rotation des six pays de la CEMAC (Cameroun, Congo-Brazzaville, Gabon, Guinée Equatoriale, République Centrafricaine et Tchad) à la tête des institutions et organes de la Communauté.

Quatre autres membres de la Commission, issus de quatre pays restants excepté le Gabon et Tchad, ont été également nommés, de même que de nouveaux dirigeants de certains institutions et organes communautaires, entre autres, l’ancien Premier ministre tchadien, Nagoum Yamassoum, a été nommé président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF).

Nagoum Yamassoum, plusieurs fois ministre (notamment des Affaires étrangères) et ancien président du Conseil constitutionnel, exerce jusqu’à sa nomination les fonctions de Secrétaire général de la présidence du Tchad.

Le Centrafricain Gervais Mbata, quant à lui, a été nommé secrétaire permanent du Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique centrale (GABAC), poste qu’avait occupé Nagoum Yamassoum il y a quelques années.

avec Xinhua

Laisser un commentaire