APPO : les pays membres entérinent le processus de réforme par un Accord-cadre de coopération et d’assistance mutuelle

APPO : les pays membres entérinent le processus de réforme par un Accord-cadre de coopération et d’assistance mutuelle

Le conseil des ministres de l’Organisation des producteurs de pétrole africains (APPO) s’est réuni en session ordinaire le 31 mars 2018 à N’Djamena. Après les mots de bienvenue de Mme Mariam Djimet Ibet, les autres intervenants ont, à tour de rôle insisté sur la nécessité de la réforme dans le contexte pétrolier actuel en vue de répondre aux attentes des pays membres de l’APPO et de leurs populations et ce, à travers des projets de coopération et d’assistance mutuelle

Ouvrant les travaux, le premier ministre Pahimi Padacké Albert a, en particulier insisté sur la coopération inter-africaine dans le secteur de l’énergie. Il a en outre appelé les ministres et plénipotentiaires des pays membres de l’APPO à surmonter les difficultés économiques que traversent les pays africains producteurs d’hydrocarbures du fait des niveaux bas des prix du pétrole brut

Aussi, selon le communiqué final, cette session ordinaire du conseil des ministres de l’APPO, présidée par Me Béchir Madet, président en exercice de l’organisation a porté sur l’examen du rapport de la 55ème Réunion ordinaire du Comité des experts du secrétariat de l’APPO et de la 22ème Réunion ordinaire du comité des experts du Fonds APPO tenues les 28 et 29 mars 2018 à N’Djamena, au Tchad.

A l’issue de l’examen du rapport du Comité des experts, le conseil des ministres a pris les principales décisions suivantes : l’adoption des rapports de la 34ème session et des sessions extraordinaires du conseil des ministres tenues respectivement les 31 mars 2017 à Abidjan, 24 juillet à Abuja et le 19 janvier 2018 à Luanda ; l’adoption des états financiers du secrétariat de l’APPO au 31 mars 2017 ; l’adoption des états financiers du Fonds APPO au 31 mars 2017 ; l’organisation d’une session extraordinaire du conseil des ministres de l’APPO en République fédérale du Nigéria ; l’adoption des statuts, règlement intérieur et Accord-cadre de coopération et d’assistance mutuelle entre les pays membres de l’APPO.

Par ailleurs, compte tenu de la situation financière difficile du secrétariat de l’APPO, le conseil a exhorté les pays membres qui ne l’ont pas encore fait à s’acquitter de leurs contributions statutaires et des arriérés de contribution en vue de contribuer à la bonne marche de l’organisation.

En application de la résolution 262 du 19 janvier 2018, le Nigéria assurera la présidence de l’organisation à partir du 1er avril 2018. Le Niger prendra quant à elle la vice-présidence.

Laisser un commentaire