ANIE : « Les frais de création d’entreprise ont baissé entre 45 et 60% »

ANIE : « Les frais de création d’entreprise ont baissé entre 45 et 60% »

L’Agence nationale des investissements et des exportations (ANIE) fait partie des partenaires clés de la Semaine mondiale de l’entrepreneuriat, lancée ce lundi, 13 novembre 2017 au Palais du 15 janvier.

Selon le directeur général de l’ANIE, Ousmane Mahamat Nour Elimi, un tel événement ne peut que réjouir son institution qui a pour vocation de contribuer à l’amélioration de l’environnement des affaires, de promouvoir les investissements et d’appuyer l’essor des Petites et Moyennes Entreprises (PME). Notamment, avec pour finalité de booster l’émergence d’un tissu économique diversifié et compétitif.

« Le gouvernement s’est engagé dans des réformes en matière de procédures de création d’entreprises, d’accès au foncier et au crédit, de protection des investisseurs, d’allègement des formalités pour l’obtention du permis de construire ainsi que des charges fiscales et douanières », a informé le DG de l’ANIE. A cet égard, il convient de citer la Charte nationale des investissements qui constitue l’élément central de cette dynamique de promotion des investissements et des exportations.

Aussi, Ousmane Mahamat Nour Elimi  relève que, le Guichet unique de création d’entreprise, opérationnel depuis 2011 au sein de l’ANIE permet aux porteurs de projets de créer leur entreprise en 2 à 3 jours. Ceci, compte tenu du fait que tous les services impliqués dans les procédures de création d’entreprises sont concentrés dans un lieu unique.

Grâce à ces réformes évoquées, « les frais de création d’entreprise avant et après l’ouverture du Guichet unique ont baissé entre 45 et 60% suivant la forme juridique de l’entreprise, permettant un plus large accès à la création d’entreprise pour les femmes et pour les jeunes », se réjouit le DG de l’ANIE, Ousmane Mahamat Nour Elimi.

Selon lui, ces efforts traduisent la volonté et les efforts constants des autorités tchadiennes d’impulser une dynamique d’assainissement et d’attractivité au climat des affaires au Tchad. Ousmane Mahamat Nour Elimi souligne par ailleurs que ces actions ont été couronnées par l’amélioration du classement du Tchad au « Doing Business » en 2016 et en 2017.

 

Laisser un commentaire