Cristiano Ronaldo accusé de fraude fiscale d’un montant de 14,7 millions d’euros

Le parquet de Madrid a accusé mardi le footballeur portugais Cristiano Ronaldo, star du Real Madrid, de fraude fiscale présumée à hauteur de 14,7 millions d’euros.

M. Ronaldo est accusé de “quatre crimes contre le Trésor public entre 2011 et 2014, qui portent sur une fraude fiscale de 14.768.897 euros”, a indiqué le ministère public dans un communiqué.

L’attaquant portugais aurait “profité d’une structure créée en 2010 pour dissimuler aux autorités fiscales ses revenus générés en Espagne par les droits à l’image, ce qui suppose un non respect ‘volontaire’ et ‘conscient’ de ses obligations fiscales en Espagne”, selon le parquet.

Le footballeur portugais, considéré par le magazine financier Forbes comme l’athlète le mieux payé au monde, aurait fait enregistrer des entreprises aux Îles Vierges britanniques et en Irlande afin de transférer ses revenus.

M. Ronaldo vient s’ajouter à la liste déjà longue des footballeurs faisant l’objet d’enquêtes des autorités fiscales espagnoles, qui avaient également visé Lionel Messi du FC Barcelone. L’Argentin a été condamné à 21 mois de prison, une peine non exécutée car inférieure à deux ans selon la justice espagnole, après avoir été déclaré coupable d’une fraude fiscale s’élevant à 4,16 millions d’euros.

Laisser un commentaire