Tchad : 460 enseignants radiés de la fonction publique

Tchad : 460 enseignants radiés de la fonction publique

460 enseignants sont révoqués de la fonction publique tchadienne pour abandon de poste, selon un décret présidentiel pris par délégation par le Premier ministre tchadien Pahimi Padacké Albert et publié mardi.

Les fonctionnaires radiés ne pourront faire prévaloir aucun droit, a précisé le décret présidentiel.

Cette radiation massive intervient quelques jours après que l’Inspection générale d’État, rattachée directement à la présidence de la République, a annoncé qu’elle va instaurer un contrôle physique des agents de l’État dans chaque ministère et institution publique.

Le gouvernement tchadien, qui fait face à une grave crise financière depuis près de deux ans, s’est lancé dans une réduction des charges de l’État, notamment par un recensement des agents et une chasse aux faux diplômes.

3 Commentaires

  1. MAHAMAT Brahim
    26 juillet 2017 at 20 h 54 min Répondre

    Pourquoi n’est pas agir tôt ? Donc la crise nous a vraiment servi de leçon ? Notre gouvernement ne sert à rien franchement,il est irresponsable et incapable de diriger le pays.

  2. Galing Tchonsouk
    28 juillet 2017 at 11 h 04 min Répondre

    A ceux qui reproche au gouvernement de M. Pahimi Padacké Albert de ne pas avoir agi plus tôt, apprenez que toute chose chose se fait au rythme des conclusions tirées par les instances opérationnelles de l’Etat, notamment l’IGE.

    A ceux qui fustigent le fait que certains agents de l’Etat tchadien jugés véreux, corrompus, etc. ne soient pas encore radiés, le gouvernement vous conseille la patience. les nombreuses brebis galeuses de notre pays seront débusquées et devront aller paître ailleurs.

    Ce gouvernement mérite notre confiance à tous. Appuyons-le autant que nous le pouvons en dénonçant tous les maux de notre société plutôt que de gémir dans nos petits coins !

    A bon entendeur, salut !

  3. Nat ngoi
    9 août 2017 at 0 h 28 min Répondre

    j’encourage cette initiative mais que cela se passe dans la luicidite.On souhaite que ce controle poursuit jusqu’a la presidence.

Laisser un commentaire