Entretien avec Izra Rimtobaye

Comme dirait Luis Fernandez  : “Le succès ne s’imite pas, il se crée”, C’est donc en créant l’album Uncontrollables que le chanteur compositeur Izrael a connu un franc succès auprès de la diaspora tchadienne et surtout lors de la récente tournée au pays de Toumai.

Nous avons eu le plaisir de recueillir ses impressions.

1- Tu viens de sortir ton nouvel album incontrolallables, parle nous un peu de cet album

Uncontrollables est un album fait en duo avec mon petit frère Élété. À la base c’était juste un délire qu’on se tapait dans ma chambre et vu les bonnes réactions autour on s’est dit pourquoi pas.
2- Des difficultés à concevoir cet album ?

Honnêtement non, je l’ai enregistré entièrement dans mon propre studio et sous mon label “izBizproductions” que je gère avec 2 de mes amis, maintenant le plus dure c est de pousser l’album au déla des frontières

3 – Que reflète ton album , je veux parler de l’émotion que tu veux communiquer à ton public ?

Cet album repose sur un désir ardent d’authenticité et d’identité. Tout en puisant dans les tendances musicales de l’heure actuelle, on a creusé au plus profond de notre être et de nos racines tchadiennes afin de ressortir ce qui nous représente, on s’est débarrassé de toute limite ethnique et linguistique on y aborde différents thèmes de société tels que l’amour, la place de la femme, la fierté, etc… On expose aussi dans nos chansons le questionnement qu’on entretient face aux agissements très souvent déraisonnable de la part de l’être humain..enfin c est notre état d’esprit et d âme qui est livré dans UNCONTROLLABLES

4 Tu as fais une tournée au Tchad ton pays natal, raconte nous un peu le parcours

Oui toujours un bonheur pour moi de repartir au bled.
On a décider de sortir l’album en première mondiale au bled on en a profiter pour faire des spectacles pour la promo on était entre autre sur Neige au Sahel le spectacle de Mawndoé et que des beaux moments.

5- Ton album a été bien reçu par ton public ?

C’était ouf, je m’attendais à un accueil timide de l’album mais non les gens on juste trop bien réagis en deux semaines on dépassé la barre des 1000 cd vendu…1000 cd c est pas grand choses mais au Tchad en 2 semaines c est du jamais vu quand même, les bars, les clubs, les radios ont adoptés l’album, les gens connaissaient l’album par coeur, j’étais fière mais on ne va pas se le cacher on a des gros problèmes on aurait pu faire plus s’il y avait une bonne structure qui soutenait l’art mais hélas …

6- Que penses tu de l’avenir de la musique tchadienne ?

L’avenir de la musique tchadienne ne repose que sur les tchadiens.. y a du talent mais n y a pas de soutien, pourquoi faut il qu’on sorte qu’on s ‘exile avant de réussir, ça me consterne, parce que je sais que si j étais ivoirien ou nigérian ou congolais ou sud africain je serais millionnaires rien que par le soutien de mon pays ..mais on est encore très loin de ça, les artistes sont encore méprisés, surtout ceux qui vivent sur place qu’importe leur talent qu’importe le travail qu’ils font …c est dommage

7 – Tes projets ?

L’album de mon groupe H’SAO vient de sortir “ORIA” et voila j aurais une année chargé de tournée ensuite il faut aussi pousser le plus que possible l’album Uncontrollables un peu partout dans le monde ….et je commence à bosser sur mon album POP aussi à surveiller

Propos recueillis par SM

 

Laisser un commentaire